Castel Viande

UN PROJET D’ENTREPRISE COHÉRENT

De l’activité artisanale des années 1960 à l’entreprise agro-industrielle diversifiée d’aujourd’hui, Castel Viandes a toujours été guidée par les mêmes valeurs familiales et la même vision du métier. Si elle est devenue un acteur puissant de son secteur, elle n’en reste pas moins une entreprise patrimoniale, soucieuse de sa pérennité, de son identité et de ses responsabilités.

Castel Viandes

TRADITION & MODERNITÉ

Castel Viandes est à la fois :

 

Vache salers

La FILIÈRE QUALITÉ SALERS,
une spécificité Castel Viandes

En 2002, Castel Viandes s’engage de manière spécifique en amont de la filière, en créant une Filière Qualité Salers inédite dans la profession.

L’entreprise assure elle-même la sélection et l’achat des broutards (veaux sevrés âgés de 7 à 10 mois) directement dans leur zone d’origine : le Cantal en Auvergne.

Ces animaux dont Castel Viandes est propriétaire, sont ensuite placés chez des éleveurs en région de Châteaubriant et engraissés selon un cahier des charges défini (celui de la filière nutrition santé de l’association Bleu-Blanc-Coeur), incluant notamment une alimentation non OGM et une finition au lin, riche en Oméga 3.

À l’issue, les animaux sont repris par Castel Viandes pour abattage, découpe, transformation et maturation.

 

Valdis

VALDIS : le Développement Durable
au plan local

Castel Viandes est un partenaire actif du projet de construction, sur le territoire de Châteaubriant, d’un méthaniseur de grande capacité visant à produire de l’énergie verte à partir des déchets organiques.

Premier du genre en France, ce méthaniseur baptisé VALDIS utilise des sous-produits organiques, déchets d’abattoirs ou de restaurants et effluents d’élevage, pour produire du biogaz valorisé ensuite sous forme d’électricité et de chaleur.

D’une capacité de 58 000 tonnes, VALDIS produit l’équivalent en électricité de la consommation annuelle d’une ville de 15 000 habitants (hors chauffage) et le digestat (ce qui reste de matière une fois le gaz produit) permet de fertiliser 2 200 ha de cultures.