L’abattage désigne la mise à mort des animaux d’élevage pour la production de la viande destinée à la consommation. Cette technique passe obligatoirement par de nombreuses étapes et doit respecter une réglementation stricte.

Découvrons ensemble notre démarche d’abattage des bovins.

Notre processus d’abattage !

Zoom sur nos différentes étapesd’abattage des bovins :

  1. Déchargement: lors du transport, charger et décharger les animaux est une étape compliquée. Il est indispensable d’assurer leur sécurité et éviter tout stress, blessures et douleurs tout en respectant les recommandations fixées par la réglementation européenne.
  2. Réception et contrôle: notre bouvier contrôle l’état de santé des animaux à la réception,la traçabilité d’identification des animaux grâce aux boucles et les documents d’accompagnement.
  3. Inspection ante mortem: Tous les animaux sont contrôlés par un vétérinaire inspecteur de l’état, c’est ce qu’on appelle l’inspection ante mortem. Il s’agit d’une opération éliminant un certain nombre d’animaux qui seraient impropres à la consommation.
  4. Amenée: Tout est mis en œuvre pour éviter les bousculades vers le poste d’abattage. Nos sols sont antidérapants et équipés de dispositifs anti-recul.
  5. Contention: précise et la plus brève possible afin de limiter les risques de mortalité due au stress, elle est réalisée à l’aide des équipements permettant d’immobiliser l’animal.
  6. Étourdissement: une étape obligatoire pour l’abattage des animaux en abattoir. Il est effectué à l’aide d’un pistolet qui entraîne la perte de conscience immédiate de l’animal.
  7. Affalage: après l’étourdissement, l’animal perd conscience et tombe. Il est relevé par la patte arrière pour entrer sur la chaine d’abattage.
  8. Saignée : pour être rendus propres à la consommation humaine et garantir la qualité sanitaire de la viande, les animaux doivent être vidés de leursang.
  9. Dépouille: cette étape désigne l’enlèvement de la peau de l’animal qui sera récupérée, traitée et commercialisée.
  10. Émoussage: c’est le fait de retirer le gras pouvant nuire à la qualité de la viande. Le gras interne et la plaie saignée sont retirés au couteau.
  11. Inspection post-mortem: elle comporte l’examen visuel de l’animal abattu, la palpation de certains organes (poumon, foie, mamelle, langue…), les incisions d’organes et de ganglions et la recherche des anomalies (couleur, odeur).
  12. Pesée, classement et marquage: ces critères sont sous la responsabilité du propriétaire des animaux au moment de leur abattage ou du prestataire de service, ils permettent d’évaluer les carcasses selon leur gabarit.

Réfrigération de carcasse : les carcasses reposent alors au minimum 24h pour refroidir selon une durée variable. En fonctiondes circuits de commercialisation, la viande sera livrée directement en carcasse ou préparée et mise sous barquettes.