Les animaux sont élevés afin de produire différents types de denrées (alimentaires : la viande, le lait, les œufs… ou matérielles : la laine ou le cuir). Dans le but de veiller à la protection des animaux d’élevage et d’assurer leur bien-être, plusieurs normes et textes de loi ont été adoptés. Découvrons ensemble les normes et les réglementations à respecter pour protéger les animaux d’élevage.

Les normes pour la protection des animaux d’élevage

Selon la convention européenne pour la protection des animaux dans les élevages (c’est une convention internationale signée par les États membres du Conseil de l’Europe le 10 mars 1976 à Strasbourg et visant à améliorer la protection due aux animaux d’élevage, notamment dans le cas de l’élevage intensif), l’élevage des animaux doit se faire en respectant le principe des 5 libertés individuelles pour le bien-être animal :

  • Ne pas souffrir de la faim ou de la soif : l’animal doit avoir l’accès à l’eau fraîche, à une nourriture adéquate et appropriée en quantité pour garantir sa santé,
  • Assurer un confort optimal : l’environnement de l’animal doit être approprié et disposant d’abris et d’un espace de repos confortable,
  • Garantir la prévention de l’animal, son diagnostic et son traitement contre les douleurs, les blessures ou toute autre maladie,
  • Avoir un espace suffisant et un environnement approprié aux besoins des animaux afin de pouvoir exprimer les comportements naturels propres à l’espèce,
  • Absence de peur ou de détresse : les conditions d’élevage ne doivent causer aucune souffrance psychologique ou psychique.

À cette fin, les propriétaires ou détenteurs doivent prendre toutes les mesures appropriées pour garantir le bien-être des animaux, et ce, en suivant les modalités ci-après :

Au niveau du personnel et de l’éleveur

L’éleveur doit assurer la surveillance des animaux au moins une fois par jour afin de les contrôler et de réaliser les soins des animaux malades ou blessés. Le personnel au contact doit être suffisamment nombreux en fonction de la quantité d’animaux et posséder les capacités nécessaires pour assurer les bonnes conditions d’élevage.

Au niveau du bâtiment d’élevage

Les bâtiments d’élevage doivent être adaptés et disposés des installations d’alimentation garantissant la sécurité des animaux. Un nettoyage et une désinfection d’une façon régulière sont aussi nécessaires pour éviter l’accumulation de poussière.

En effet, un animal ressent des besoins, ainsi que des problématiques, et selon les réponses à ses attentes, il est capable d’éprouver des sentiments positifs comme négatifs.